♩♬Quand on partait dans l’Mâconnais… ♫ à bicycletteuuuh ♩♬ !

Ou l’histoire d’une virée à vélo entre copains en Bourgogne.

Le 1er confinement ayant fait son effet sur l’envie insatiable de prendre l’air, le déconfinement pointa le bout de son nez le lundi 11 mai 2020. Direct, nous réservons notre week-end du 22 et 23 mai 2020. A la clé, la possibilité de bouger à 100km sans justificatifs et de réunir jusqu’à 10 personnes.

Ni une ni deux, le cercle de 100km autour de Lyon fut tracé, la résa booking.com (je sais y a mieux) enregistrée et les invitations envoyées aux copains motivés. Celle-ci stipulait de prendre un vélo, sa bonne humeur, un produit alimentaire de sa fabrication et une cape de pluie, le temps prévu pour ce week-end là étant bien marqué avec 90% de chance de pluie à 11h le samedi, heure de notre montée en selle.

Pour l’hébergement, après 3 annulations pour cause de PAAAAANDEMIE, nous avons trouvé un formidable gite collectif à la Ferme de la Corbette, à quelques km de Cluny sur la voie verte de la bourgogne à vélo. En prime, nourissage des chevreaux et visite de la ferme. Comptez 25 euros par personne pour la nuit si je ne m’abuse!

Nourissage des chevreaux – Ferme de la Corbette – Cluny

La bande des 8 se composa donc de :

  • Hélène et Eddy, amis depuis 2016 suite à voyage en Nouvelle-Zélande + Fabien C-M. Nous avions commencé la veille par les magnifiques chemins de halage longeant la Saône et reliant Villefranche à Mâcon. Moment mémorable quand Eddy réussit à nous inviter à l’apéro à Thoissey chez des locaux en résidence secondaire sur le bord du fleuve.
Chemin de halage et bords de Saône entre Villefranche et Mâcon
  • Nora, amie d’Hélène et d’Eddy et fine connaisseuse du secteur de Cluny
  • Marc et Marion, arrivés en camion, avec une forte envie pour Marion de baptiser le vélo reçu en cadeau avant le confinement pour son anniversaire.
  • Fabien S., toujours opé. pour une aventure nature dehors avec des copains
  • David, pote de vélo-sacoches – aka la grosse baroude de Chazay d’Azergues –

Rendez-vous fut donc pris de se retrouver le Samedi 11 Mai à la gare de Macon, 6 des 8 protagonistes de la bande ayant choisi le train pour venir.

Tout le monde se retrouva pour 11h. Mise en selle direction Cluny par la voie verte 71 de la bourgogne à vélo. Comme annoncée, la pluie nous laissa une demie heure de répit, puis le stop – improvisé- impromptu chez la viticultrice Nadine Ferrand sur les terres du Pouilly-Fuissé fut plus que le bienvenue. Dégustation magnifique, accueil chaleureux et découverte du terroir dès la première heure – cela réchauffa nos cœurs ! Le vin y est très bon. Nous recommandons.

Ensuite, après 2h de vélo sur la piste Macon-Cluny, le lavoir sous le château de Berzé-le-Chatel nous permis de faire une halte à l’abri de l’eau. Ripailles partagés, vins et mets en tout genre furent à l’honneur. Visite du château – puis après les 12 derniers km – arrivée à la Ferme des Corbettes. Très bon accueil sur place -dépose des sacs puis virée en vélo dans la charmante bourgade de Cluny le soir-même – glace Chez La LOUISE et pizza à La Calbrese forts respectables – on a même pu discuter avec l’adjoint à la culture dans les rues de la ville !

Le lendemain, soleil revenu, une magnifique étape Cluny- Donzy – Péronne – Viré – Fleurvile – Tournus dans les champs. 20 km jusqu’à la Saône puis une quinzaine de km le long du fleuve.

Ce que je retiens de cette microaventure cyclotouriste :

  • Le gout retrouvé de la liberté et de la micro-aventure ensemble, avec un bilan carbone digne d’une sortie de 2h à Ikea en voiture.
  • Plein de souvenirs créés avec le groupe, une découverte de région inconnue et proche de chez nous.
  • Des fous rires en masse – des craquages et des chansons en selle.
  • La confirmation que la micro aventure vélo + train en France, c’est chouette, surtout en TER, et cela reste assez facile en Auvergne-Rhône-Alpes-Bourgogne, car les rames sont bien équipées en porte-vélos.
Marc et Fabien sur les rives de Saône vers Tournus.
  • Fabien S. s’est équipé d’ un vélo de course 1 mois + tard, un cycliste de plus à Lyon.
  • Beaucoup de lieux – en particulier les caves n’ont pas ouverts après le déconfinement alors qu’ils le pouvaient – peut être l’ont-ils regretté ensuite? D’autres ont été frileux à nous accueillir ou ont annulé la dernière semaine.
  • Pa eu besoin de s’équiper en vélos à 1000€+ pour faire 60 km en 2 jours tranquille ! Un vélo de route 18 vitesses bien gonflé à 200 d’occasion fait facilement l’affaire.
  • On a eu beau temps le 2eme jour contre toute attente et prévision météo.
  • Et Ostie que ça à été bon, de pouvoir enfin pu boire un verre en terrasse dans des hôtels vides après 10 longues semaines de confinement strict et sec !

Bécots les loulous ! On remet ça quand vous voulez !

Publié par Fabien CARTIER-MOULIN

Savoyard, passionné de montagne, de bonnes idées, d'aventure en tout genre et d'écologie. J'œuvre en promotion et rédaction web depuis 2009, en 2012 avec Quechua sur les sites web tentes & camping. A Montréal de 2012 à 2015, je suis rédacteur, stratège web puis chargé de mailing. Webmaster du géofestival en 2016, j'ai ensuite organisé 900 évènements team building avec Diverty Events de 2016 à 2020 en région Rhône-Alpes. En Octobre 2020, je m'installe à la Réunion. Atomes crochus avec le plein air, la photo, l'évènementiel et les sports de montagne, je suis de retour à Chambéry fin 2021.

Un avis sur « ♩♬Quand on partait dans l’Mâconnais… ♫ à bicycletteuuuh ♩♬ ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :