5 conseils pour sortir prendre l’air en bas de chez soi ET avoir une vie trépidante

5 conseils pour transformer une balade à 2 pas de chez soi en une occasion de croquer la vie :

1. Ne prenez pas de musique

Cette sortie est une occasion de laisser le vide être. Ne le remplissez pas à l’aide de vos copains Spotify et Bose. Rappelez-vous que vous ne pouvez pas « faire le vide » comme le disent les méditants du dimanche, le vide est là en permanence, il vous suffit d’arrêter de le remplir… Alors laissez votre écran à la maison et offrez vous la possibilité d’entendre les gens parler. N’ayez aucun scrupule, et écoutez sans jugement juste avec la curiosité du voyageur qui sort de l’aéroport et entends pour la première fois une ville dans une langue étrangère. Sauf que là vous comprenez ce que les gens disent, ce qui est extrêmement avantageux. Profitez en pour ralentir aux abord d’un skatepark, d’un jardin d’enfant, ou d’une aire de street-workout, les habitués s’y sentent chez eux et leurs discussions n’en sont que plus intéressantes !

La vie des autres ne vous intéresse pas ? Mais si, mais si, ne vous mentez pas à vous même.

Voisins inconnus de table du Château Neuf du Peuple -Vieux Lyon – 21 octobre 2018 – 21h02

2. Sortez seul ou à la limite avec un·e ami·e introverti·e

Parce que l’avantage avec les introvertis c’est qu’il sont capables de passer un bon moment sans forcément parler en permanence. Vraiment, l’insécurité des extravertis face au silence m’étonnera toujours. Quand je pense que la société entière incite les introvertis à parler plus et plus fort. Et si on demandait aux extravertis de la fermer un peu pour changer ! Comment ça, on est qu’au 2ème point et je suis déjà en train de faire du hors-sujet ?

En vrai, sortez marcher avec qui vous voulez, vous êtes libre !

3. Si vous connaissez le chemin, passez votre chemin

Les habitudes ont leurs limites, elles nous permettent d’être tranquille et de moins se fatiguer, mais on est là pour vivre des aventures ou pas ? Utilisez votre ignorance comme une boussole. Si vous ne connaissez pas, c’est là que vous allez.

4. Soyez un photographe

Pas besoin d’un appareil photo pour ça. Il suffit d’ouvrir les yeux, de faire attention aux détails. Vous croisez une porte : en quelle matière est elle ? A-t-elle des sculptures sur son encadrement ? Cette statue a-t-elle les mains ouvertes ou fermées ? Ce gars qui marche avec le pantalon en dessous des fesses, est-ce-qu’il doit le remonter tous les 10 m ou bien a-t-il une technique secrète pour qu’il ne tombe pas ? Ce couple qui s’embrasse montre-t-il des signes d’ennui au bout de 20 minutes ?

Vos parents vous ont appris que ce n’est pas bien de regarder les gens ? Réjouissez-vous : c’est faux. Ca ne parlait que de leur honte à eux d’être vus. Vous habitez dans une ville, tout le monde fait semblant de s’en foutre, vous pouvez regarder qui vous voulez, quand vous voulez. Il suffit de dire bonjour quand les gens vous captent et tout va bien se passer.

Sinon prenez simplement un appareil photo avec vous, dites bonjour aux gens quand vous croisez leur regard. A partir de là tout va bien se passer.

5. Ce n’est jamais le même endroit

Oubliez le conseil numéro 3. ¨Parce qu’un lieu n’est jamais vraiment exactement le même. La lumière change, les passants changent, les tags changent, parfois même le béton change (quand il y a des travaux c’est vraiment flagrant).La veille ce bel et séduisant être humain n’était pas là et ne vous disait pas bonjour. La semaine d’avant vous ne discutiez pas avec lui et vous n’échangiez pas vos numéros en vous disant « Tiens la drague de rue n’est pas morte finalement. » Bien sûr que non ! Ca s’appelle simplement « rencontrer quelqu’un » et ça se passe surtout quand on n’a pas pris de musique, qu’on est sorti seul, en se baladant au hasard, l’œil ouvert et qu’on s’est rendu compte que, même à côté de chez soi, à pieds, sans piolet ni sac-à-dos Quechua, on pouvait vivre l’aventure de sa vie.

Etal Epicerie Rue Saint Jean Vieux-Lyon, 18 Octobre 2018, 21h09

Remy Bernard – 22 Décembre 2020 – 22h22

Remy est vidéaste et réalisateur, speaker, touche-à-tout – il est l’auteur du Vlog Pose tes pieds et on aime ses réflexions marché parlé en podcast sur Soundcloud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :